Colloque « Éditer des séries de problèmes : penser et créer des dispositifs »

Argumentaire scientifique de l’opération financée en  novembre 2011 par le labex HASTEC, pour l’orgnisation d’un colloque en partenariat avec le projet ANR ALGO

Voir le dossier scientifique du projet « les séries de problèmes comme carrefours de cultures » dans lequel cette opération s’inscrit.

Responsables : Bernard Vitrac, Stéphane Lamassé.

Argumentaire du colloque :

Le colloque se déroulera sur deux journées, le première centrée sur les éditions critiques traditionnelles, la seconde sur les modalités de l’édition numérique.

Les séries de problèmes entendus comme objets textuels et exigent une réflexion spécifique : elles posent aux éditeurs des questions délicates. Leur cohérence tient rarement à une attribution auctoriale précise. Elles ont souvent été l’objet de compilations, d’épitomés, de constitution de florilèges. Dans le cas des séries anciennes et médiévales, il n’est pas du tout certain que les procédures canoniques de la philologie : édition critique cherchant à restituer un archétype, distinction entre entre traditions directe et indirecte soient ici pertinentes. Ni l’inventaire des problèmes, ni celui des supports qui les portent et que l’on doit prendre en considération (manuscrits, papyri, tablettes, différents types d’imprimés) ne vont pas de soi. La prise en compte du caractère sériel, l’importance de celui-ci dans la constitution, la transmission et la signification des séries de problèmes exige donc un nouveau travail d’érudition.

L’édition numérique suppose des règles et des pratiques qui dans le cadre d’un savoir comme celui des recueils, des “séries de problèmes” peut donner lieu à des mises en oeuvre originales. La journée essaierait de mettre en relation les problèmes et enjeux d’une édition critique, des moyens d’études de ces éditions et des réflexions épistémologiques susceptibles d’en découler. La philologie, l’archéologie (tablettes mésopotamiennes et autres), les statistiques, l’informatique (TEI, XML) seront des champs du savoirs mobilisé autour de ces réflexions.

Date prévue : février 2013.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.